Le travail en open-space : stimulation ou grincement de dents ? 

Il y a des avantages : gain de place, émulsion, créativité …
Et des inconvénients  : déconcentration, gênes sonores, proximité …

À Progressif on vote pour ! Néanmoins pour que cela fonctionne on a quelques astuces !

1) On se connecte sur Skype dès notre arrivée au bureau. On évite ainsi les conversations croisées, et on utilise le code couleur de Skype pour montrer au reste de l’équipe notre niveau de disponibilité.

2) On quitte l’open-space pour passer des coups de fils et pour parler finances. On a d’autres salles pour cela et si elles sont prises on en profite pour prendre l’air 😉

3) On note énormément d’informations sur nos tableaux blancs, affichages, Google doc, et Asana pour rendre les personnes autonomes. Merci Géraldine 🙂

4) On ferme les portes derrière notre passage. En théorie du moins… On entend souvent Thomas Ghys prononcer «la porte!!»

5) On s’isole virtuellement derrière nos «murs d’écrans». La plupart d’entre nous travaille sur 2 écrans, ce qui n’est pas pour déplaire à nos créatifs !

6) On fait abstraction de Nathanaël qui se craque les doigts, de Thomas Merlin qui photocopie des reçus, et des sons de clavier d’Emmanuel grâce à nos casques de musique. Le next level c’est d’investir dans des casques de chantier 🙂

7) On prend nos pauses en même temps, enfin, presque !

8) On a la chance d’avoir de la moquette au sol. Bien mieux pour atténuer le son des talons à l’arrivée des filles !

Et vous, pour ou contre ?