Ca y est, vous êtes enfin décidés à lancer votre entreprise ! Après des mois d’hésitations, de préparations pour votre projet, de réflexions stratégiques, de prévisions financières, et de recherches juridiques, le dernier pas pour passer de l’ombre à la lumière est ce que l’on peut appeler « le nerf de la guerre d’une création d’entreprise » : les formalités à effectuer.

Toutes vos démarches administratives sont effectivement le ressort principal pour propulser votre activité du fictif au réel.
Vous croyiez jusqu’alors avoir surmonté le plus dur, mais voici un bon conseil pour que votre rêve ne se transforme pas en cauchemar : soyez un prédateur, adoptez un caractère de chasseur !

3 caractéristiques du chasseur qui vous mèneront à la victoire dans la bataille de la « paperasse » :

1. Il ne ménage pas ses efforts : votre force vitale doit être l’action.

Immatriculation de la société, ouverture de compte pro et dépôt de fonds, rédaction de statuts, nomination des gérants, choix des associés, constitution d’AG, publication officielle, recherche d’expert comptable, de local, d’assurances etc… N’attendez pas qu’on vous informe, mais soyez à l’affût et traquez tout ce qui peut vous sembler utile. Renseignez-vous sur les expériences de ceux qui sont déjà passés par là, lisez des livres ou articles sur le sujet, prenez des rendez-vous, comparez les propositions, inscrivez-vous à des réunions ou des formations proposées par la CCI.
Vous ne regretterez jamais d’en avoir trop fait !

2. Il est courageux et endurant : votre volonté doit être d’acier.

Votre dossier n’est pas complet, la sécurité sociale ne vous trouve plus dans ses fichiers, l’URSSAF, le RSI ou encore la CIPAV restent injoignables ou vous baladent de conseillers en conseillers sans que votre situation ne semble évoluer…
Tenez bon, gardez espoir et soyez toujours en quête de résultat, car il n’y a pas de succès sans sueur. Envoyez vos courriers en recommandé, rappelez sans vous lasser, prenez note des noms des personnes qui traitent votre dossier, prenez une demie-journée de congés si nécessaire pour vous déplacer et soyez acharné.
Vous serez toujours gagnant à voir un obstacle comme une opportunité de renforcer votre détermination !

3. Il est ingénieux et motivé : votre moteur doit être allumé.

La banque rejette votre demande de prêt, les impôts tombent alors que vous deviez être exonéré, vos premiers clients tardent à payer, bref toutes les démarches que vous effectuez semblent vous filer entre les doigts…
Redoublez d’énergie sans rejeter la faute à « pas de chance », « la crise », ou « le destin ». Soyez conscients et intentionnels dans vos choix. Triez vos papiers par domaine, gardez tout comme une preuve potentielle, photocopiez les courriers que vous envoyez, et parlez de votre situation à quelqu’un. Il y a forcément dans votre entourage des conseils à prendre, des aides, ou des livres à lire, et si le plan A ne fonctionne pas, il reste toujours le plan B.
Vous aurez vraiment tout tenté lorsque vous aurez exploré toutes les lettres de l’alphabet !