Pourquoi le «bavardage» est-il une affaire de haute importance dans le monde de l’entreprise ?

Nous avons tous recours à des conversations informelles au moins une douzaine de fois par jour : sur le chemin du bureau, dans l’ascenseur, en passant à la caisse du supermarché, en attendant son enfant à la sortie de l’école, en allant à un repas de famille, ou en participant à une réunion de travail ! Certes, la «petite» conversation a mauvaise réputation, pourtant elle est un brise glace de taille lorsqu’il s’agit d’enclencher ou de faire durer une relation professionnelle.

5 Raisons de devenir bon dans la maîtrise de la «petite» conversation au travail 

1/ C’est un premier domino : celui qui provoque une réaction en chaîne, entraînant toutes sortes de conséquences insoupçonnées dans votre vie !
2/ Elle permet de dire «stop» à la collection des cartes de visites et de nouer enfin de réels liens d’amitiés !
3/ Elle est essentielle pour commencer et terminer une négociation
4/ Elle vous oblige à sortir du mode «anonyme» en étant actif dans la relation et en vous intéressant au collaborateur d’une manière plus humaine
5/ Elle influence toujours le choix des dépenses de l’autre partie.. donc en bref ça ne coûte pas cher, mais ça peut rapporter gros !

Allez, maintenant que vous êtes grand, oubliez donc le conseil de Maman qui disait «ne parle pas aux inconnus», et devenez un as dans l’art de la petite conversation !