Vous êtes le leader de votre organisation. Dans notre premier article, vous avez pris conscience que vous ne pouvez pas gérer la totalité de votre communication sous peine de commettre des erreurs.

Vous devez alors apprendre à déléguer et confier la création de votre identité visuelle à des professionnels.

Vous avez quelques idées mais vous doutez encore de son utilité.

Nous l’avons vu dans notre premier article Comment mettre tous les atouts de votre côté pour une bonne communication, qu’une charte graphique est indispensable pour définir votre image, le message que vous souhaitez faire passer. Elle est la base d’une bonne communication.

 

1. En quoi la charte graphique est utile ?

 

Il est important de définir et de respecter une charte graphique car c’est à travers ce visuel que vous allez propager des messages, des signaux et des codes. Ainsi, une unité entre tous ces éléments va offrir une meilleure homogénéité et une cohérence à l’ensemble de vos supports de communication, ce qui vous permettra d’être rapidement identifiable.

Aujourd’hui, les supports papier, comme les flyers, sont moins utilisés car il est très difficile de mesurer leur impact et les résultats sont moindres pour des coûts importants.

Aussi, la charte graphique est une base indispensable pour mettre en valeur l’identité de votre organisation.

 

2. A-t-elle une durée de vie ?

 

La charte graphique peut s’inscrire dans le temps à condition qu’elle comporte quelques éléments qui pourront être modulables et renouvelables.

Ce qu’il faut éviter :

Qu’elle devienne « has been » ; si vous ne l’actualisez pas régulièrement, vous passerez pour une organisation veillotte et démodée.

Vous pourrez donc la modifier en respectant certaines conditions :

  • En évoluant vers les tendances du moment, mais pas totalement, pour ne pas subir l’effet flash ou éphémère dont la mode a le secret
  • En rafraîchissant certains éléments qui la composent pour la moderniser (typographie)
  • En partant sur une refonte totale d’un élément du cadre, comme le logo

 

3. A quoi ressemble une charte graphique moderne ?



Aujourd’hui, vous n’êtes plus trop convaincu que votre image soit actuelle ou tendance.

Mais alors, c’est quoi exactement, une charte « moderne » ?

Le style « moderne » ne convient pas à tous les publics.

Vous devez absolument connaître votre cible avant de définir votre style.

Vous n’aurez pas la même identité visuelle si vous vous adressez à des ados ou à des quadra, encore moins à des seniors. Vous allez utiliser des langages et des codes que seules ces catégories de personnes reconnaîtront parce qu’elles pourront s’identifier à travers le message renvoyé par votre visuel.

De plus, votre propre définition peut différer en fonction des tranches d’âges et des différentes cultures.

Vous devrez songer à faire un sondage auprès du public que vous souhaitez viser et vous éloigner de votre identité propre :

  • vous devez tout d’abord vous identifier à vos futurs visiteurs, ceux qui vont vous suivre
  • Vous ne devez pas vous laisser influencer par votre ressenti, vos opinions, vos goûts et vos expériences
  • Cette identité visuelle est utile pour votre futur public, pas pour vous
  • Quel est le message que je veux transmettre ?
  • Quelles sont les attentes ? Les besoins ?
  • Quel est son mode de communication préféré ?
  • Combien de temps sera consacré à la lecture de mes supports ?
  • Quels types d’informations sont recherchés, etc.

Si vous souhaitez vous adresser à un large public, où tous les âges sont représentés ainsi que de nombreuses nationalités, comme c’est souvent le cas dans de grosses églises, vous allez devoir privilégier la catégorie la plus importante.

Vous devrez alors prévoir plusieurs déclinaisons à partir de votre image principale.

Vous y voyez un peu plus clair ?

Vous devrez aussi mesurer l’impact d’une bonne communication dans votre propre organisation, maintenant que vous en reconnaissez l’utilité !

A lire dans le prochain article…